La Ministre de la Culture, Meriem Merdaci, présidera ce mardi 2 juillet 2019 à 14 h au Palais de la Culture, la cérémonie de signature d’une convention entre le Ministère de la culture et 3 compagnies d’assurance publiques ; la CAAT, la SAA, et la CAAR.
Cette convention permettra aux artistes, et Hommes de Lettres affiliés à l’ONDA et au CNAL ainsi qu’aux travailleurs et fonctionnaires du secteur en activité ou à la retraite, de bénéficier d’un certain nombre d’avantages :


- Une couverture assurance -risque (avec tout ce que cela implique pour l’assuré, en termes d’habitation, de véhicule, de catastrophes naturelles…)
- Une couverture assurance- personne (maladies, assurance vie…)

La presse est cordialement invitée à couvrir la cérémonie de signatur

En marge des travaux du séminaire sur la clôture du « Programme d’appui à la protection et à la valorisation du Patrimoine Culturel en Algérie » organisé par le Ministère de la Culture conjointement avec la délégation de l’Union Européenne à Alger le 18 juin 2019,Madame la Ministre de la Culture, Meriem Merdaci, a tenu une séance de travail avec les directeurs de culture des 48 wilayate du pays, en présence des cadres de l’Administration centrale du Ministère .

La Ministre a eu à écouter longuement les interventions et les doléances des DCW quant à la gestion des établissements culturels et aux actions culturelles et de protection du patrimoine menées au niveau local, ainsi qu’aux contraintes administratives et organisationnelles auxquelles ils sont confrontées.

A l’issue des discutions, Mme la Ministre a donné des orientations et des recommandations pratiques susceptibles de booster l’action culturelle au niveau local, notamment en ce qui concerne :
1- La coordination étroite et régulière avec le Ministère de la Culture, sur tous les dossiers et les activités culturelles à réaliser.
2- L’organisation de réunions de coordination et de suivi régulières avec les responsables des établissements sous tutelles au niveau local.
3- L’encouragement de la Culture de proximité et les initiatives dans le cadre de l’inter-sectorialité, notamment avec les communes et dans les zones rurales.
4- L’encadrement des associations culturelles locales en les accompagnant dans la réalisation de leurs activités culturelle et dans la sensibilisation de la société de l’importance de la culture.
5- Le respect et l’application rigoureuse des lois et règlements existants en matière de gestion et le suivi permanent des projets culturels en cours de réalisation.
6- La recherche de sources additionnelles de financement des activités culturelles en recourant aux collectivités locales, aux opérateurs économiques publics et privés.
7- La prévention et la vigilance contre toute atteinte au Patrimoine culturel matériel en mobilisant les acteurs de la Culture, en sensibilisant les populations et en en renforçant la coordination avec les services de sécurité et des douanes, notamment au niveau des wilayate frontalières , et en redynamisant les établissements chargés de la protection du patrimoine culturel au niveau local, notamment les parcs culturels.

A l’occasion de la journée nationale de l’artiste, célébré le 8 juin de chaque année, la Ministre de la Culture Meriem Merdaci, rend un vibrant hommage à tous les artistes leur souhaitant plus de succès et de créativité.
Une pensée particulière à cette occasion à la mémoire de l’artiste martyr Ali Maachi et à tous les artistes qui se sont sacrifiés pour la liberté et l'indépendance de l'Algérie.
Et comme à l’accoutumée, le Ministère de la culture organisera à cette occasion la cérémonie de remise du prix du chef de l’Etat "prix Ali Maachi pour les jeunes créateurs " ce jeudi 13 juin 2019.

Représentant l’Algérie, le Professeur Toufik Hamoum, Directeur Général du Centre National de Recherche en Archéologie (CNRA), a été élu à  l’unanimité président du STAB (Conseil consultatif  et Technique de la convention de 2001  pour la protection du patrimoine   mondial  subaquatique), lors des travaux de la VII Conférence des Etats parties  à la convention du l’UNESCO de 2001, tenus les 20 et 21 juin 2019, au siège de l’UNESCO, à Paris.


Cette  élection démontre le respect  dont  jouit  l’Algérie auprès des Etats membres de l’UNESCO et ouvre des perspectives de coopération,  dans le domaine du  subaquatique, que le Ministère de  la Culture, à travers  le Centre National de Recherche en Archéologie,  a inscrit parmi les activités prioritaires  dans ses programmes de recherche.

Suite aux informations relayées par les réseaux sociaux et repris par certains journaux au sujet de la destruction de monuments funéraires (dolmens) de la nécropole mégalithique de Bounouara dans la wilaya de Constantine, le Ministère de la Culture en coordination avec la wilaya de Constantine apporte les précisions suivantes :
Aussitôt alerté, le Ministère de la Culture a dépêché une équipe encadrée par le Directeur de la Culture de la wilaya de Constantine composée essentiellement d’archéologues, d’experts, d’architectes, qui a travaillé en collaboration étroite avec les autorités locales notamment la direction des mines et de l’industrie.
Il a été constaté que le périmètre assigné depuis plusieurs années aux exploitations minières a été respecté et qu’à aucun moment il n’y a eu d’empiètement sur le site archéologique protégé, par conséquent le site en question n’est pas ciblé par ces opérations d’exploitation et de démolition tel que signalé.
A ce titre, des instructions ont été données aux établissements sous tutelle afin de procéder à un inventaire systématique de tous les sites concernés et à l’actualisation du périmètre de protection de ces derniers.
Le Ministère de la Culture tient par ailleurs à rassurer que la sécurisation du Patrimoine Culturel, quel qu’il soit, fait partie de ses priorités et de ses actions quotidiennes et constantes.

modal