M. Salim Dada secrétaire d’état chargé de la production culturelle s’est rendu à la cinémathèque d’Alger, samedi le11 Janvier 2020, pour prendre part au lancement du programme du film Amazigh coïncidant avec les fêtes de Yannayer.

 

 

Le gouvernement s’est réuni, ce mercredi 15 janvier 2020, sous la présidence du Premier ministre, Monsieur Abdelaziz DJERAD. Cette réunion constitue la première d’une série de rencontres qui seront consacrées, chacune, à l’examen de plusieurs secteurs d’activité et ce, dans le cadre de l’élaboration et de l’enrichissement du Plan d’action du gouvernement devant être soumis aux travaux d’un prochain Conseil des ministres aux fins de validation
Avant de procéder à l’écoute des communications sectorielles, et à l’évocation des actions prioritaires, le Premier ministre a abordé l’instruction du Président de la République portant élaboration d’un projet de loi criminalisant toutes les formes de racisme, de régionalisme et de discours de la haine. S’adressant à ce sujet au ministre de la justice ainsi qu’aux responsables des départements ministériels directement concernés, il appellera à entamer sans attendre les travaux devant conduire à une rapide présentation d’un projet de texte. En la matière, et conformément aux orientations présidentielles, tout le soin devra être mis dans la détermination des responsabilités de tout citoyen et de tout groupe social face au devoir sacré lié au respect de la cohésion sociale et des valeurs d’unité et de fraternité qui ont cimenté la nation à travers son histoire
Toujours au titre des actions prioritaires, le Premier ministre a ensuite tenu à réitérer ses recommandations formulées lors de la première réunion du gouvernement. Il rappellera à ce propos la nécessité, pour chaque département ministériel, de mettre à exécution, au plus tôt, les décisions et mesures d’ores et déjà préconisées dans le cadre de la lutte contre la bureaucratie au sein des rouages de l’administration publique. A ce titre, les membres du gouvernement sont interpellés pour veiller, personnellement, à la mise en œuvre des actions définies, chacun pour ce qui le concerne, dans la perspective d’un allègement progressif des procédures administratives qui constituent des contraintes pour le citoyen ou pour l’opérateur économique, d’une manière générale. Pour ce faire, le recours aux nouvelles technologies permettant la prise en charge de ce type de préoccupations est vivement encouragé, à l’exemple des techniques de numérisation et des applications liées
Abordant le volet relatif à l’état des lieux des secteurs, le gouvernement a entendu les communications présentées par plusieurs ministres dans le cadre de l’approche définie, celle-ci consistant à fournir des diagnostics précis portant bilans et perspectives de relance et de développement de chaque secteur, en prévision de leur examen et validation à l’occasion de la tenue de la prochaine réunion du Conseil des ministres. A ce titre, des exposés ont été présentés par les ministres en charge des secteurs de l’industrie, de l’agriculture, de l’habitat, du commerce et du commerce extérieur, de la santé ainsi que de celui de la Micro entreprise, des startups et de l'économie de la connaissance

 

Le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement et ministre de la Culture par intérim, Hassane Rabehi a affirmé, que l'Algérie a perdu, avec la disparition du Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire (ANP), "un vaillant patriote dont les nobles positions resteront gravées dans l'Histoire"

Dans un message de condoléances en son nom personnel et au nom des corporations journalistique et culturelle, M. Rabehi a fait part de "ses sentiments les plus attristés, en cette tragique épreuve, pour l’Algérie et son peuple, du décès du Vice-ministre de la Défense Nationale, chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire (ANP), le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, paix à son âme"
"Avec la disparition de cet homme courageux, moudjahid sincère et nationaliste pur qui a voué sa vie au service de son pays et à la défense de sa sécurité et de sa stabilité, l'Algérie perd un vaillant patriote, dont les nobles positions demeureront gravées dans l'Histoire"
Rappelant le choix du défunt Gaïd Salah de "se positionner aux côtés du peuple en l'accompagnant dans le processus du changement pacifique, de l'édification de l'Etat des institutions et de l'amorce d'une ère nouvelle", M. Rabehi a souligné que "ses grands combats demeureront à jamais un phare éclairant la voie du peuple algérien vers la réalisation de ses aspirations à davantage de progrès, d'épanouissement, de sécurité et de sérénité"
"Le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, qui est parti en ayant été fidèle au serment fait aux compagnons d'arme et aux valeureux chouhada de défendre l'indépendance de l'Algérie et de préserver son unité nationale, fait partie des nationalistes justes mus par leur foi en l'aide d'Allah et soutien du peuple et donnant un exemple dans le sens de sacrifice, d'abnégation et de militantisme désintéressé", a ajouté M. Rabehi
"Face à notre affliction de la perte de notre grand Moudjahid, nous prions Allah, Tout-Puissant, d'accorder au défunt Sa Sainte Miséricorde et de l'accueillir en Son Vaste Paradis aux côtés de ceux à qu'Il a rétribué de ses bienfaits et de combler les membres de sa famille et le peuple algérien du courage et de la patience des pieux croyants, "Et fais la bonne annonce aux endurants qui disent quand un malheur les atteint: certes nous sommes à Allah et c'est à lui que nous retournerons", a conclu M. Rabehi son message de condoléances

 

La nouvelle Ministre de la Culture Malika Bendouda a pris ses fonctions officiellement ce samedi 4 janvier 2020 . la cérémonie d'installation et de passation entre Mr Hassane Rabehi le Ministre sortant et Madame Malika Bendouda s'est déroulée en présence des cadres du Ministère et ceux des établissements sous tutelle . Les représentants des médias sont également venus nombreux pour couvrir l’événement.

Le monde de la culture et du cinéma en deuil
Le réalisateur Chérif Aggoune n’est plus . Il est décédé , victime d'une crise cardiaque... le Ministre de la communication ,Porte parole du gouvernement et ministre de la culture par intérim Hassane Rabehi trés affecté par cette triste nouvelle , présente ses condoléances les plus sincères à la famille du défunt et au monde artistique et du Cinéma.انا لله وانا اليه راجعون
 
 
modal